Stephen Giunta

Directeur culinaire | Naperville, IL

Faites connaissance avec le chef Stephen

Après avoir cuisiné à la Maison-Blanche sous l’administration Reagan, le chef Stephen Giunta a perfectionné et affiné ses compétences pour devenir l’un des 67 maîtres chefs cuisiniers des États-Unis.

En tant que directeur culinaire chez Cargill depuis plus de 17 ans, M. Giunta est un membre clé d’une équipe de recherche et développement de 65 personnes qui crée des menus pour les restaurants du monde entier. Nous sommes ravis de pouvoir compter sur son expertise pour préparer les viandes Sterling Silver et en faire un produit toujours délicieux et de qualité supérieure.

Close up shot of sliced beef
Image du portfolio culinaire du chef Stephen
Close up of nachos with cheese sauce, pulled meat, and beans
Image du portfolio culinaire du chef Stephen
« C’est le bon moment pour être chef, et aussi gourmet. C’est une époque de contrastes : une cuisine saine et décadente, exotique et abordable, conviviale et artisanale, réconfortante mais surprenante. »

Conseils pour une bonne viande de bœuf:

« Au moment de parer la viande, j’aime bien garder le gras pour l’utiliser dans le plat final. Ma technique préférée est de le prélever, de le mélanger au robot, de le faire fondre, puis de le surgeler (à l’azote liquide). Ça donne une neige de suif aromatisée qu’on peut ajouter à n’importe quel plat à base de bœuf. »

Que signifie pour vous un « steakhouse moderne »?

« Le steakhouse moderne a beaucoup de définitions, mais le point commun est la qualité et l’expérience. Il évolue. Il est le reflet de ceux qui y mangent en société et qui recherchent à la fois du traditionnel et du nouveau sur une base récurrente. Des viandes gourmandes, du beurre grésillant, des glaçons qui craquent à la rencontre du Bourbon, des arômes fumés, des menus un peu spéciaux par leur touche originale et des contrastes de couleurs étonnants. »

Coupe préférée:
« J’adore préparer les bouts de côtes. On peut les couper en tranches minces et les faire mariner à la coréenne, ou les cuire lentement sur l’os dans de la Guinness pour obtenir une gamme incroyable de saveurs et de textures. »